Parce que l'art éclaire nos vies.

Archives de juin, 2011

5e journée du festival de jazz 2011

Hier soir, je suis encore allé au festival de jazz. Si ça continue comme ça, je risque d’y aller à tout les jours jusqu’à la fin! J’étais en bonne compagnie puisque j’étais accompagné de mon amie Fêten. On est allé voir plusieurs show.

D’abord, l’artiste Laila Biali.

Voici que le Festival avait à dire sur elle pour annoncer le show.

On l’avait notamment vue avec Flight of Whimsy en 2005 et en trio en 2008; la jeune pianiste et compositrice Laila Biali vient cette année nous saluer de son Tracing Light, nommé aux Juno dans la catégorie Album jazz vocal de l’année. Elle a déjà tourné sur 5 continents, joué avec des artistes aussi variés que Chris Botti, Suzanne Vega, Paula Cole et Sting, de même que dans des salles aussi prestigieuses que le Carnegie Hall. Laila Biali, c’est le nouveau visage du jazz contemporain.

Un peu d’animation de rue.

Ensuite, un spectacle de Blues avec Studebaker John & The Hawks.

Sa guitare slide, son harmonica et sa voix plaintive ont conquis le cinéaste Atom Egoyan, qui a choisi quelques-unes de ses chansons pour deux de ses films, Calendar et Exotica. En alliant l’énergie brute du blues à la puissance du rock, Studebaker John réussit à composer un Chicago blues qui fraie avec le boogie, le swamp, le swing et les grooves latins, ravissant les amateurs jusqu’en Europe. En plein le genre de musique qu’on entend dans les roadhouses d’Amérique… et au Festival!

Par la suite, on se dirge vers le groupe sud-africain Freshlyground, célèbre pour avoir interprété la chanson Waka Waka avec Shakira.

Selon moi, c’était le meilleur show de la soirée.

Mon amie Fêten.

La foule!

Après avoir conquis les foules du monde entier l’an dernier avec son Waka Waka ─ This Time for Africa à la Coupe du Monde de la FIFA en compagnie de Shakira l’an dernier, Freshlyground arrive sur la scène du Festival en grande primeur. Et avec son plus récent album, Radio Africa, cet orchestre de 7 pièces cultive un succès international qui en fait la mouture musicale la plus fraiche d’Afrique du Sud.

Par la suite, on s’est dirigé vers la grande scène où se produisait la chanteuse Ima.

Elle a conquis les festivaliers avec son concert Smile au Théâtre du Nouveau Monde en 2008 et on en redemande! Celle qui ne cesse de récolter succès (plus de 225 000 albums vendus) et disques certifiés platine (Smile) et or (a la vida!, Christmas) vient tout juste de sortir son premier album entièrement en anglais, Precious. Et si la popularité de son Da Ya Think I’m Sexy est un indicateur de la suite, ce concert extérieur sera un vrai bain de foule!

En gros, une autre belle soirée au festival.

Est-ce que j’y retourne ce soir. Bien sûr!


4e journée du jazz 2011 (en gros Misteur Valaire)

Mardi, c’était l’énorme show en plein air de Misteur Valaire sur la Place des Festivals. Ayant déjà vu Misteur Valaire en show 3 fois avant ce concert, j’ai décidé pour la première fois d’amener mon appareil photo. Pour pouvoir me permettre de prendre de bonnes photos, il fallait que je me place très proche de la scène. Il m’a donc fallu arriver tôt.

Mon ami Jean-Luc et sa blonde Isa. Malheureusement pour Jean-Luc, il s’est fait voler son tricorne pendant le show. Vous avez donc vu la dernière photo de Jean-Luc avec son tricorne.

Par la suite, le show a commencé. Naturellement, c’était difficile de prendre des photos parce que j’étais assez coincé. C’est donc pourquoi vous ne verrez presque pas de photos en position horizontale dans cet article. En passant, je tient à m’excuser pour les personnes que j’aurais pu gêner à cause de l’utilisation de mon appareil photo.

Béni BBQ

James Di Salvio de Bran Van 3000

Liquid de Bran Van 3000

Gigi French

Pour ceux qui ne connaitraient pas Misteur Valaire (et oui, ça existe), voici ce que le festival de jazz avait à dire pour annoncer leur spectacle.

Régulièrement, les festival programme un concert événement qui met en scène des groupes d’ici. Après les Champion et ses G-Strings, Patrick Watson et Beast voici Misteur Valaire! On croit que ces 5 sherbrookois tordus ont inventé un nouveau genre kaléidoscopique, au croisement de l’électro, du hip-hop, du jazz, du pop rock… Ça se joue avec des cuivres, des percussions, des platines et des séquenceurs, c’est plein de bons beats et d’échantillonnage, ça donne diablement envie de bouger et ça rend étrangement euphorique! Pas étonnant que les bêtes de scène aient remporté le Prix Spectacle de l’année au GAMIQ 2010 pour les concerts entourant la sortie de leur dernier album, Golden Bombay ─ téléchargeable comme les 2 précédents sur leur site internet. Une drogue musicale dont on devient vite fortement accro!

Et si jamais ça vous tente de les découvrir encore plus, voici leur site internet.


3e journée du festival de Jazz 2011

Hier, c’était la 3e journée du Festival de Jazz 2011. J’y suis allé vers 15h00 avec mon amie Vicko.

J’ai écouté une bonne partie du concert de Ron Di Lauro de l’UQAM (du moins selon le programme. Sur la scène, c’était écrit qu’il venait de l’Université de Montréal).

Mon amie Vicko

C’était un bon show.


2e journée du festival de Jazz (ou quand la musique devient illusoire)

Dimanche, je devais aller au Apple Store question de régler un problème de Ipod. En y allant, j’ai pris quelques photos des bancs de métro pour mon projet de bancs de métro.

D’Iberville

Jean-Talon Ligne Bleue

Jean-Talon Ligne Orange

Berri-UQAM  Ligne verte

Berri-UQAM

Peel

Une réparation d’escalier mobile au métro Peel

Place-des-Arts

Ma collègue de travail et amie (du moins je l’espère), Marie-Ève St-Denis.

Comme je suis arrivé sur le site du festival de Jazz avant que les shows sur les grosses scène extérieure commencent, j’ai pris quelques photos de certains éléments du site en compagnie de Marie-Ève. Les prochaines photos sont des photos de la chute d’eau sur l’esplanade de la Place-des-Arts.

Un petit autoportrait

Par la suite, je suis parti chez moi. J’ai donc refait quelques photos de banc de métro.

Berri-UQAM Ligne Jaune

Berri-UQAM Ligne Orange

C’était vraiment une belle journée. Je crois que c’était la plus belle journée jusqu’à maintenant au festival de Jazz 2011.


Première journée du 32e festival international de Jazz de Montréal

Aujourd’hui, c’était la première journée de la 32e édition du festival international de jazz de Montréal. Le site ouvrait pour la première fois de 2011 à midi. J’y suis allé vers 16 heures et j’ai déambulé en prenant quelques photos. En voici quelques unes.

Ma journée a commencé sur la rue Saint-Laurent. Je suis allé manger chez Patati Patata. Après avoir mangé, j’ai pris ces deux photos de la pluie qui tombait sur Montréal.

Par la suite, je me suis dirigé vers le festival de jazz.

J’ai pu écouter le Concordia university jazz quintet dans le cadre de la série «Les envolées du Festiva» à la scène CBC/Radio-Canada.

La foule était quand même nombreuse malgré la pluie.

Par la suite, je me suis dirigé vers les autres parties du site où il y avait  de l’animation de rue. Ici du cirque devant la Scène TD sur la place des festivals.

Après, je suis passé sur l’esplanade de la place des arts où un pianiste jouait la bohème à la tente de Planète Jazz 91,9

Par la suite, je me suis dirigé vers la Promenade des artistes où il y avait un groupe de xylophone. Les musiciens s’amusaient avec les passants.

Ensuite, retour sur la place des festivals pour encore un petit peu d’art circassien

Tout de suite après le cirque, le Swing Tonique Jazz Band.

Une oeuvre d’art fait d’élément recyclés.

Au Parterre, il y a de la brume qui sort du sol.

En revenant chez moi, je suis passé par la station de métro De Castelneau. J’en ai profité pour prendre une photo d’un des bancs de la station. Et bien oui, chaque station de métro à Montréal a des bancs. Je vous annonce donc en primeur que, durant les prochaines années, je vais essayer de photographier les bancs de toute les stations montréalaises. Il faut dire que contrairement à beaucoup de métro dans le monde, les stations sont très différente les unes des autres. Et bien sûr, vu que les stations sont très différentes, les bancs des stations le sont aussi. Vous pourrez suivre mes photos de banc dans les articles normaux du blogue mais je vais aussi créer une page connexe dans la section projets particulier du site.