Parce que l'art éclaire nos vies.

Archives de juillet, 2011

La parade des jumeaux 2011

Hier, samedi 30 juillet, s’est tenu à Montréal la parade dez jumeaux 2011 organisé par le festival Juste Pour Rire.

Voici un petit compte-rendu de la parade en photo et aussi (pour la presque première fois) en vidéo. (En fait, j’ai mis un vidéo informatif sur une petite manifestation contre la hausse des frais de scolarité sur le blogue mais c’est vraiment la première fois que je produit un vidéo pour Camera Luminosa).

La parade des Jumeaux 2011 – 30 juillet 2011 from Camera Luminosa on Vimeo.


Minipopo en route vers de nouvelles aventures

Minipopo a décidé qu’il voyagerait. Il est présentement en route vers une première destination.

Quelle sera sa prochaine destination? La réponse dans le prochain épisode du fabuleux destin de l’hippopotame singulier


Le fabuleux destin de l’hippopotame Singulier.

Voici minipopo!

 

Minipopo ne dormait pas. Il lui vient à l’esprit une idée qui l’envahit. Il décide de réaliser coute que coute son idée. Je vous laisse le temps de deviner qu’est-ce que Minipopo va faire. La réponse dans la suite du fabuleux destin de l’hippopotame singulier.


Thibault Houdon (collaborateur) arrive à Montreal la semaine prochaine!

On a hâte de te voir!

Je t’aime,

Melyssa


Le Canada aux feux Loto-Québec

Samedi dernier, c’était au tour du Canada de présenter ses feux d’artifices à l’international des feux Loto-Québec.

J’ai vraiment aimé ces feux d’artifices.


Première et dernière journée du volet extérieur de Nuits d’Afrique

Cette année, j’étais (encore et toujours) un des sympathiques bénévoles du festival Nuits d’Afrique. J’ai travaillé sur le site extérieur du festival, qui cette année, se tenait pour la première fois sur le Parterre du Quartier des Spectacles.

On débarque à la station Saint-Laurent.

La station Jarry. Fin de la première journée.

Manu Atna Njock

Edith Laferrière

Fin de la dernière journée. Ne reste plus que le démontage.

Je dédie cet article à Michel Parent responsable des bénévoles, à l’équipe du festival Nuits d’Afrique ainsi qu’à tous les sympathiques bénévoles sans qui cet événement ne serait pas possible.


Sur la traverse Québec-Lévis

Pour partir du centre-ville de Lévis jusqu’au centre-ville de Québec rapidement, il n’y a qu’un seul véritable moyen, la traverse Québec-Lévis.

Pour faire des photos, la traverse Québec-Lévis, c’est parfait parce qu’on une très belle vue sur la vieille ville de Québec.


Thomas Fersen au Festival d’été de Québec

Il y a environ 2 semaines, le chanteur français Thomas Fersen, jouait sur la scène Loto-Québec du Festival d’été de Québec. Malgré l’orage qui pointait à l’horizon, et qui a finit par tomber, le chanteur nous a offert un spectacle à la hauteur de son talent.

l’accordéoniste de Thomas Fersen est probablement l’accordéoniste le plus drôle de la planète.


Se promener dans Québec

J’aime beaucoup la ville de Québec. Il y a de ça 2 fins de semaines, j’ai eu la chance de la visiter encore une fois.

Une sculpture dans le parc de la rivière Saint-Charles.

La gare du palais

Un pilier de l’autoroute qui mène à la haute ville.


Un arrêt sur la 175 vers Québec

En revenant de Saguenay, on s’est arrêté sur la bord de la route. Il y avait des petits oiseaux.


Première véritable visite de la ville de Saguenay

Il y a de cela deux fins de semaine, j’ai eu à me rendre dans ma future ville d’adoption (je m’en vais étudier là), la ville de Saguenay.

Je suis principalement resté dans l’arrondissement de Jonquière où je résiderai durant les 3 prochaines années mais cet article répertorie les meilleures photos prises dans l’arrondissement de Chicoutimi et celui de La Baie.

Ça c’est le musée de la Petite maison blanche. Pourquoi cette petite maison est maintenant rendu un musée, c’est parce qu’en 1996, lors du déluge du Saguenay, cette maison était prise dans l’eau de la rivière qui était sorti de son lit. En fait, à cause du fait que la maison est installé dans une pente, la maison était, durant les inondations, prises dans une sorte de chute. Heureusement pour la petite maison, ce fut la seule à avoir résisté au déluge. Il faut dire que la propriétaire de la maison était une femme très religieuse et qu’elle a passée sa vie à prier Sainte-Anne, ce qui selon plusieurs, a permis à la maison de résister aux flots.

Voici l’église et le presbytère du Sacré-Coeur.

Voici la pyramide des Ha-Ha. Cet après-mid là, un groupe, qui reprenait des succès de vieux rock à la guitare acoustique, y jouait.

La fontaine devant la pyramide des Ha-Ha.


Une éphémère

Il m’arrive quelque fois de photographier des insectes. Voici une éphémère photographié à Saguenay.


Karkwa à Jonquière en musique

Vendredi dernier, je me trouvait dans la ville de Saguenay plus précisément dans l’arrondissement Jonquière. Or, il s’avère que depuis le 29 juin se tient à Jonquière le festival Jonquière en Musique. Ce jour-là, le groupe Karkwa, un groupe que j’apprécie beaucoup jouait au parc de la rivière aux sables dans le centre-ville de Jonquière.

Bien sûr, je suis allé prendre des photos.

D’abord, un groupe du Lac Saint-Jean, les Gigs, jouait en première partie.

Ensuite, Karkwa rentre en scène.

Karkwa est couronné d’un succès populaire et critique. Avec leur plus récent album «Chemins de verre», ils ont remporté le Prix Polaris du Meilleur album de l’année au Canada, ainsi qu’un Félix au Gala de l’ADISQ pour l’album alternatif de l’année. Karkwa est une fierté québécoise. Une soirée à ne pas manquer.

Même la pleine lune était de la partie.

En tout cas, c’était un excellent show. Il va sûrement falloir que j’aille une jour voir Karkwa dans un show payant.


Golf

La semaine dernière je suis allée   »driver » des balles de golfs pour la première fois (je n’ai pas trouvé le terme francophone).  Je me suis bien amusée, et comme j’avais amené mon appareil photo, j’en ai profité pour mitrailler mes amis. Rien de grandiose, et beaucoup de photos trop inclinées, mais elles sont quand même sympathiques.

Ouais, bah vive l’été!

Melyssa.


Dans les environs de la Rivière aux sables

À Saguenay, dans l’arrondissement Jonquière, se trouve la rivière aux sables. C’est une rivière qui part du lac Kénogami et qui se déverse dans le Saguenay.

Je me trouvais à CEPAL villégiature lorsque j’ai pris ces photos.


Insomnie 2

Il y a de cela quelques jours, je faisait de l’insomnie.

Bien sûr, j’ai encore sorti mon appareil photo. Voici ce que ça a donné.


Camera Luminosa dépasse la barre des 100 articles!

Aujourd’hui, journée importante dans l’histoire de Camera Luminosa puisque le blogue a officiellement dépassé la barre de 100 articles après 5 mois d’opération. Et oui, le blogue a été lancé le 12 mars 2011 mais le premier article date du 5 mars 2011.

Certains articles vous ont plu plus que d’autre. Par exemple, l’article sur la manifestation du 12 mars, celui sur la manifestation de moratoire d’une génération ou bien celui sur Smod aux Francofolies de Montréal.

 

Bien sûr, au départ, le site devait contenir plusieurs artistes. Certains ont déjà commencé à publier sur le blogue. Pensons à Philémon Beaulieu, Melyssa Denis-Daigneault, Corina Kajugiro, Thibault Houdon et Virginie Ducharme. Certains se sont rajoutés en cours de route que l’on pense à Raphaële Gosselin Payment.

Certains devraient commencer à publier bientôt. Je pense ici à Myriam Guimond.

 

Nous avons aussi inauguré la section vidéo du site. Nous avons jusqu’à maintenant publié deux court-métrages d’auteurs et nous en publierons plusieurs dans les prochains mois.

 

Nous avons plein de projets en tête et nous vous en reparlerons lorsque le temps sera venu et lorsque ces projets se concrétiseront.

Je vous souhaite donc un bon été et continuez de visiter le site.

 


Se rendre au Saguenay

Se rendre au Saguenay, c’est toujours sympathique. Surtout que la 175 est une belle route.

Arnaud qui dort!


Le parc de l’île de la visitation en vélo

Dimanche, je n’avais rien à faire alors j’ai décidé de me rendre en vélo au parc de l’île de la visitation avec une amie.

Voici quelques photos.

La vue sur la très grandiose ville de Laval.

Vicko Konza


Promenades en métro 1

Dans les 2 dernières semaines, il m’est arrivé de me promener en métro dans Montréal. J’ai naturellement pris quelques photos.

La station Sherbrooke.

Un banc de la station Côte-des-Neiges

Le métro qui rentre en gare à la station Côte-des-Neiges.


Les feux Loto-Québec à Hobo Land

Après avoir regardé la Carifiesta, j’ai décidé de me rendre à Hobo Land. Bon, là vous allez me demander qu’est-ce que Hobo Land. En fait, Hobo Land c’est le nouveau nom trendy du campement contre la hausse des frais de scolarité. Je me rend donc au campement et je décide de rester jusqu’au soir pour regarder les feux d’artifices.

On rentre dans le métro à la station McGill.

Et on en ressort à la station Papineau puisque c’est là que se trouve Hobo Land.

On fait un barbecue.

On fait cuire des Merguez.

un vendeur de Barbe à papa!

La lune se pointe le bout du nez.

Le MELS.

Les feux commencent.


La Carifiesta 2011

Hier, c’était la Carifiesta. Après une année d’arrêt, le défilé reprenait de plus belle, cette fois-ci avec un très court défilé de 8 chars allégoriques. En tout cas, c’était quand même un beau défilé.

J’ai malheureusement trouvé que c’était un défilé difficile à photographier parce que je ne suis pas nécessairement à l’aise à l’idée de photographier des femmes en tenue de carnaval.

Voici quand même ce que ça donne.

Votre humble serviteur à la station d’iberville en se rendant à la Carifiesta.

La station Guy-Concordia où je suis descendu pour me rendre au défilé.

Et par la suite, on repart par la Station Lucien L’Allier.


Premier party de bureau

Qui dit première job dit premier party de bureau. Et comme premier party de bureau, ce fut quand même une belle et longue soirée.

Tout commença dans une salle de spectacle de Montréal avec un DJ pas nécessairement très bon.

En tout cas, le concept est qu’on danse, on boit un peu (dans mon cas), une peu plus (dans le cas de certains autres), on jase. On finit par s’asseoir dans la rue. On décide de repartir chacun chez soi vers 2 heures du matin à pied. On se dirige vers la métro Papineau pour prendre un bus de nuit. On arrive trop tôt. On décide de continuer à marcher pour aller reconduire une fille qui était avec nous.

La fille en question!

On croise un joli camion avec des graffitis dessus!

On fait des photos floues!

Après avoir laissé la jeune femme chez elle, on mange dans un vieux Diner au coin de Rosemont et De Lorimier!

Et finalement, on rentre chez nous lorsque le soleil commence à se lever (plus précisément à 4 heures 51 du matin)


Monsieur Lonesome

Aujourd’hui, sur Camera Luminosa, il est temps de poster un autre vidéo.

Cette fois-ci, on délaisse la fiction pour s’en aller dans le documentaire.

Le documentaire que nous allons vous présenter s’appelle « Monsieur Lonesome » et a été réalisé par Pierre-Olivier Toutant avec la collaboration de Gabriel Lapierre, Philémon Beaulieu et Mohamed Karim Elamouri.

Le film s’intéresse au travail d’un jeune bédéiste underground montréalais du nom de Duy Thang Nguyen. Le documentaire s’intéresse plus particulièrement à ses inspirations de jeunesse et à son travail actuel.

Ce documentaire a été réalisé au collège de Rosemont dans le cadre du cours de documentaire du programme de cinéma.

Voici le film!

Monsieur Lonesome from Camera Luminosa on Vimeo.