Parce que l'art éclaire nos vies.

Archives de mai, 2011

Ramasse tout

Bonjour les internautes,

J’ai fini d’hiberner et vais être en mesure de consacrer plus de temps à la création (la fin de session est derrière moi, et j’y ai survécus). Cet article contient quelques photos, dessins et peintures qui on vu le jour entre deux études. Alors voilà, c’est pas grand chose, mais c’est mon post en l’honneur du début de l’été.

Le retour du beau temps quand on est enfant, c’est comme si on nous annonçait que le monde nous appartenait.

Une peinture quelque peu cosmique si je ne m’abuse.

I dream of an explosion
of colors and fireballs
Let’s all danse into this void

Quand on fusionne avec son sofa, you know.

Envoyons tous ensemble chier l’image que l’on nous impose, on a tous une couleur différente.

Et je vais finir avec Les funérailles de ballet. (paroles de la chanson Pointant le nord de Pierre Lapointe)

À bientôt.
Melyssa

Publicités

Touchez pas à notre air, touchez pas à notre eau !

Peu nombreux sont ceux qui ont eu envie de se lever ce samedi matin pluvieux à Montréal, mais une petite cohorte de bénévoles de Greenpeace s’est joyeusement mise en route vers la municipalité habituellement peu achalandée de La Présentation. Ce village a vu sa population augmenter de près de 500 personnes. Tout un chacun avec leurs bottes de pluie et leur imperméable rassemblés pour lancer un cri de ralliement à tous les Québécois et Québécoises sur la question des gaz de schiste. Nous n’accepterons pas d’être mis à l’écart des débats sur l’avenir énergétique du Québec et nous voulons un moratoire absolu sur les gaz de schiste.

Des citoyens de plusieurs municipalités, touchés ou inquiets du développement des gaz de schiste au Québec, se sont rassemblés pour partager le message de plusieurs porte-paroles, maires et députés. En somme, nous devons rester unis, montrer dès maintenant et jusqu’à la victoire que nous sommes prêt à faire face à notre avenir.

La municipalité de La Présentation est un lieu symbolique pour cette manifestation puisque depuis janvier dernier, ses citoyens subissent une fuite de gaz d’un puits exploité par Canbriam, que la compagnie n’est toujours pas arrivée à sceller. Cette situation n’est pas unique, mais c’est une première au Québec et si nous n’agissons pas ce scénario pourrait nous devenir très familier.

Une citoyenne de la municipalité de St-Louis ayant vécu les conséquences de l’exploration des gaz de schiste près de chez elle, nous offre son témoignage qui atteste ce que beaucoup de citoyens ressentent en ce moment, de la colère et le sentiment d’avoir été trompés. Elle conclue qu’au Québec nous n’accepterons pas de passer après les intérêts économiques des compagnies gazières et nous nous battrons jusqu’à ce que nous ayons obtenu gain de cause.

Dans la foulée, nous avons retrouvé quelques-uns de nos compagnons de la marche pour le «Moratoire d’une génération» qui ont fait le chemin pour donner un appui supplémentaire à cette manifestation et rallier tout le monde pour la suite des évènements, dont l’arrivée de la marche à Québec en fin de semaine.

Philippe Duhamel

Les dernières minutes de cette rencontre se sont déroulées sous une pluie intense, la chanson des Charbonniers de l’Enfer, des Galant tu perds ton temps et du Vent du Nord : Le diable et le fermier déferlant toujours dans nos oreilles.

Notre cohorte est revenue à Montréal, à l’exception de deux d’entre nous partis rejoindre la marche à Québec. Souhaitons que les prochains 300 Km soient autant de sources de motivation, d’échange et de générosité.

Raphaële Gosselin Payment


Un après-midi culturel avec Juan Sebastian Larobina et le Continental XL

Ce dimanche 29 mai 2011, j’ai décidé d’aller voir le Continental XL organisé par le festival Transamérique sur la place des festivals dans le quartier des spectacles de Montréal. En arrivant sur la place des festivals, je me suis rendu compte qu’il y avait sur la promenade des artistes, un spectacle de Juan Sebastian Larobina, un artiste que j’apprécie particulièrement. Larobina présentait son spectacle dans le cadre de la journée des musées. Je me suis donc décidé à regarder le spectacle.

Voici les photos du spectacle.

Par la suite, je me suis déplacé vers la place des festivals pour le continental XL.

Les danseurs étaient vraiment bon. Le spectacle tout autant. J’ai vraiment apprécié ma journée.


Un statut pout tous!

Aujourd’hui, 28 mai 2011, s’est tenu à Montréal la marche « Un statut pour tout(e)s! » . Les manifestants se sont réunis pour demander au gouvernement la fin des déportations, la fin des détentions, la fin de la double peine ainsi que pour que Montréal soit une cité sans frontière.

La marche est parti au coin de Jean-Talon et Boyer pour se rendre jusqu’au parc Athena dans le quartier Parc-Extension.

Voici les photos que j’ai pris lors de la marche.

Durant toute la durée de la marche, il y avait un orchestre qui jouait en marchant.

La marche était particulièrement festive et j’ai vraiment apprécié mon expérience.


Lancement du campement contre la hausse des frais de scolarité.

Aujourd’hui 27 mai 2011, était lancé en face des bureaux du Ministère de l’éducation à Montréal, le campement contre la hausse des frais de scolarité de la FECQ-FEUQ. En fait, durant toute les fins de semaines de l’été, les militants  de la FECQ et de la FEUQ se réuniront devant les bureaux du Ministère pour protester contre la hausse des frais de scolarité annoncé dans le dernier budget.

Voici les photos du campement.

Martine au campement.

Léo Bureau-Blouin avec un sac de Muffin provenant d’un employé du ministère qui nous appuie.

On fait des grilled Cheese.

Et on fait de la soupe.

Par la même occasion, la FECQ, la FEUQ ainsi que la CSQ en ont profité pour lancer les résultats d’un sondage réalisé auprès des étudiants et de leurs parents.

Voici les résultats du sondage.

À votre avis, diriez-vous que la hausse des frais de scolarité décrétée par le gouvernement Charest aura un impact positif, négatif ou n’aura aucun impact sur l’accès aux études universitaires?

impact positif: 3%

impact négatif: 79%

aucun impact: 16%

Pas d’opinion: 2%

À votre avis, la hausse des frais de scolarité décrétée par le gouvernement Charest…

…va augmenter l’iniquité entre les générations: 53%

…va diminuer l’iniquité entre les générations: 13%

…n’aura pas d’effet en ce sens: 25%

Pas d’opinion: 10%

Diriez-vous que les universités québécoises gèrent bien ou mal les fonds qui leurs sont octroyés par les étudiants et les gouvernements?

Très bien: 1%

Assez bien: 22%

Assez mal: 44%

Très mal: 21%

Pas d’opinion: 12%

Un étudiants universitaire de premier cycle à temps plein s’endette dans 61% des cas, et sa dette moyenne est de 14 000$. Croyez-vous que le gouvernement Charest devrait augmenter, maintenir ou réduire la dette moyenne des diplômés québécois?

Augmenter: 2%

Maintenir: 33%

Diminuer: 61%

Pas d’opinion: 4%

Le programme de prêts et bourses a été ajusté lors du dernier budget. La principale modification concerne la contribution exigée des parents. En ce  moment, une famille gagnant 30 000$ par année doit commencer à contribuer aux études de son enfant. Ce seuil passera à 35 000$ d’ici 2016. Jugez-vous cette bonification suffisante ou insuffisante, considérant que ce seuil se situe à 45 000$ dans le reste du Canada?

Suffisante: 31%

Insuffisante: 60%

Pas d’opinion: 10%

En gros, on voit clairement avec les résultats de ce sondage CROP que les étudiants et les parents sont opposé à la hausse des frais de scolarité.