Parce que l'art éclaire nos vies.

Archives de juin, 2011

Insomnie

Hier, j’avais de la misère à m’endormir. En fait, je trouvais que mon cadran faisait trop de lumière. J’ai donc décidé de prendre en photo un toutou panda qui se trouvait pas très loin de mon lit tout en gardant la lumière fermée, espérant qu’il y a aurait assez de lumières provenant de mon cadran pour le voir apparaître dans ma photo. Bien sûr, il n’y avait pas assez de lumière pour ma photo. J’ai donc décidé de prendre en photo mon cadran. J’ai mis mon exposition à 30 secondes. Me rendant compte que la photo allait probablement être bougée, j’ai baissé la caméra, ce qui a tout naturellement fait une trainée lumineuse. Étant du genre à apprécier ce genre de photos, je me suis amusé à fond en faisant des mouvements de caméra. Voici les photos.

Voilà. J’espère que vos insomnie seront tout aussi fructueuse que ma dernière l’a été pour moi!

Publicité

Répression médicale

Nouvelle grandiose, Camera Luminosa se lance dans la vidéo. Comme Camera Luminosa a été créé par des étudiants en cinéma, il serait normal qu’on puisse y retrouver quelques films produit par les membres du Blogue.

Donc, pour lancer la section vidéo, on commence par très court métrage de 3 minutes qui s’intitule Répression Médicale.

Ce film n’est pas vraiment un film en tant que telle mais plutôt une scène d’un film de Fassbinder qui a été refaite avec de plus petits moyens. Le film était tout d’abord produit pour un cours de première session de cinéma du Collège de Rosemont.

Heureusement pour vous, malgré le fait que le film ne soit qu’une très courte scène d’un plus grand film, notre adaptation réussit à raconter une histoire.

En gros, le concept de Répression médicale, c’est une jeune fille qui se fait examiner par des médecins après s’être fait torturer. En même temps, on rentre dans ses pensées, pensées dédiées au fait qu’elle aimerait être libre.

Le film a été réalisé par une petite équipe de 5 personnes, en l’occurrence, Pierre-Olivier Toutant à la réalisation et à la caméra, à la direction photo et à la perche, Philémon Beaulieu, à la direction artistique, Stéphanie Dessureault, à la conception sonore, Thibault Desvernes et au montage, Marianne Bourdouxhe.

Le film met en vedette, dans le rôle de la petite fille, Salomé Duplouy, dans le rôle du vieux médecin, Jean-Pierre Bourdouxhe et dans le rôle du jeune médecin, François Longpré.

Et voici, sans plus tarder, le film!

Répression Médicale from Camera Luminosa on Vimeo.


Du Mexique au Pérou : Les plages

La suite des choses, pour un voyage dont l’itinéraire fait une pause au Costa Rica, c’est bien sur les plages !

Des plages, on en a pour tous les goûts, mais le temps manquent pour toutes les voir. J’ai donc quelques bonnes adresses où prendre le temps de vivre.

Montezuma, Costa Rica

Cabo Blanco, Costa Rica

Curu, Costa Rica

Islas Tolinguas, Costa Rica

Playa Guiones, Costa Rica

Playa Ostional, Costa Rica

Manuel Antonio, Costa Rica


Du Mexique au Pérou : Les volcans

Dans un deuxième volet de mon voyage, il y a la nature, et particulièrement celle du Costa Rica. Alors pour commencer, voici les volcans que j’ai croisé sur ma route. Quelque chose d’assez impressionnant pour une Québécoise et davantage lorsqu’on sait que certains sont toujours actifs.

Sur un toit, à Antigua, au Guatemala, j’ai vu mon premier couché de soleil sur un volcan.

Sur la route au Guatemala, vers la Lac Atitlan, une vue superbe.

De San Pedro de la Laguna, au Guatemala, le levée de soleil de tout les temps.

Le bus fonçant à travers le Nicaragua, nous laisse apercevoir cette vue : un volcan au centre d’un lac.

Le volcan Irazu au Costa Rica, dont le cratère émerveille.

Et du haut du Irazu, on aperçoit un autre volcan qui semble fumer à travers les nuages.

Ce n’est pas tous les jours au Costa Rica qu’on peut apercevoir les volcans,  car la température pluvieuse couvre souvent les hauteur de brumes qui rendent impossible toutes vues. Mais


Du Mexique au Pérou : 5 sites préhispaniques saisissant

La première thématique de mon périple dans le sud était l’Histoire et ce n’est pas les sites historiques qui manquent. Voici donc 5 sites pré-hispaniques qui valent le détour.

Au Mexique, près de Mexico il y a Teotihuacan. C’est un lieu sacré Aztèque où se trouve la troisieme plus grande pyramide du monde, la Pyramide du soleil.

En fait, c’est une toute petite ville, environ 10% de ce qu’elle était autrefois.

Toujours au Mexique, mais plus au Sud, à côté de Oaxaca, se trouve Monte Alban, un site remarquable et profondément apaisant.

Encore au Mexique, dans la zone tropicale se situe à Palenque, un site inoubliable. Débordant de la forêt, les vestiges millénaires sont envoutant.

Au Guatemala, toujours dans la forêt tropicale, on rencontre Tikal, el mundo perdido.

Enfin, au Pérou, dans les montagnes se trouve…

Wari ! un site pré-Inca très intéressant pour les croyances s’y associant.

Pour le Machu Picchu, il faudra attendre un autre voyage. D’ici là, mon prochain blog sur le Costa Rica apparaitra bientôt.